Plusieurs fois par jour, nous recevons des demandes d’amitiés où les photos de profils se ressemblent étrangement. Des filles en tenue sexy vous invitent à les rejoindre sur le réseau social. L’arnaque est au bout du clic…

Comme l’a révélé le site ZDNet.com, la chasse aux faux comptes est un jeu de chat et de souris pour Facebook.

« Les ingénieurs de Facebook ont ​​développé un outil d’apprentissage automatique plus efficace, qui a déjà permis de supprimer 6,6 milliards de faux comptes au cours de la dernière année. Et ce nombre n’inclut même pas les « millions » supplémentaires de « tentatives » pour créer de faux comptes qui sont bloqués quotidiennement », selon Bochra Gharbaoui, responsable de la science des données chez Facebook.

La raison du récent succès de la plateforme dans la guerre contre les spammeurs et les escrocs est une technologie appelée Deep Entity Classification (DEC). Le nom reflète la complexité de l’outil, qui s’appuie sur l’apprentissage automatique pour analyser non seulement les comptes actifs sur Facebook, mais aussi le comportement et l’interaction de chaque profil individuel avec le reste de la communauté.

Les ingénieurs de Facebook se réfèrent aux «caractéristiques profondes» de chaque compte, qui sont les modèles de comportement des profils, plutôt que les caractéristiques directes d’un compte. En d’autres termes, au lieu d’enregistrer uniquement des détails tels que la date de création d’un compte ou le nombre de demandes d’amis qu’il a envoyées, DEC examine également toutes les propriétés des profils, groupes ou pages avec lesquels un utilisateur particulier a pris contact.

DEC enregistre non seulement les groupes auxquels un individu particulier a adhéré, mais également le nombre d’administrateurs dans le groupe, ses membres ou le temps écoulé depuis la création du groupe. L’outil ne regarde pas seulement le nombre de demandes d’amis envoyées par un profil, mais aussi le nombre de demandes envoyées par les comptes auxquels ce profil s’est lié d’amitié.

Après avoir extrait ces « fonctionnalités approfondies », l’algorithme peut les agréger pour découvrir des éléments tels que le nombre moyen d’utilisateurs dans tous les groupes auxquels un profil a adhéré, ou le nombre maximal de groupes auxquels appartiennent les amis d’un profil donné. DEC peut cartographier efficacement la complexité du réseau d’amis, de groupes, de pages de chaque profil Facebook, etc.

L’équipe de Facebook a déclaré que DEC avait déjà obtenu des résultats prometteurs. L’outil, au cours des mois où il a été déployé sur le réseau social, a supprimé des milliards de faux comptes et réduit le volume estimé de spammeurs et fraudeurs. Gharbaoui a déclaré que le volume estimé de faux comptes sur Facebook est désormais de 5%.