La cybersécurité désigne l’ensemble des moyens qui permettent d’assurer la protection et l’intégrité de vos données, qu’elles soient sensibles ou non, au sein d’une infrastructure numérique. Dans le contexte actuel où la cybercriminalité est en hausse, tout le monde – que l’on soit un particulier ou un professionnel, une petite entreprises ou une multinationale – est conscient de l’importance d’améliorer sa sécurité et celle de ses données sur Internet. En somme, sécuriser ses données contre les attaques malveillantes est une affaire de tous les instants et il s’avère désormais essentiel d’adopter dès à présent des principes de cybersécurité. Ainsi, pour assurer sa propre sécurité et celle de ses données, il est impératif de respecter les cinq conseils suivants, élaborés sous forme de commandements.

  1. Différents mots de passe forts et élaborés tu sélectionneras !

Le processus d’identification constitue le mécanisme de cybersécurité le plus primaire, pourtant il est essentiel pour garantir notre sécurité sur Internet. En effet, véritable porte d’accès vers nos données stockées sur Internet, le mot de passe est le mécanisme de cybersécurité le plus souvent sujet à piratage. Beaucoup de gens choisissent un mot de passe facile à mémoriser, généralement lié à des souvenirs ou des faits usuels : le nom de son animal domestique, une date particulière, comme celle d’une naissance ou d’un mariage. Ces données sont très facilement accessibles aux individus malintentionnés. Pour se protéger efficacement, il est essentiel d’adopter différents mots de passe comportant au moins quatorze caractères et qui combinent des lettres majuscules et minuscules et au moins un chiffre. Ainsi, il est préférable de privilégier un mot de passe complexe comme « 98kL@Ki& » au traditionnel « qwerty » ou « 12345 ».

Il est important de faire preuve de créativité : par exemple, vous pouvez utiliser la première lettre d’une phrase facile à mémoriser pour en faire un mot de passe . De même, vous pouvez essayer une combinaison du nom de votre animal domestique, de vos chiffres favoris ou encore de la rue où vous avez grandi.

  1. Pour faciliter ton quotidien un gestionnaire de mots de passe tu utiliseras !

Utiliser différents mots de passe complexes peut être difficile à gérer au quotidien, c’est pourquoi vous pouvez utiliser un gestionnaire de mots de passe. Ces logiciels vous permettent d’utiliser un mot de passe complexe et différent pour chaque site Web et de regrouper l’intégralité de ces mots de passe dans un seul et même endroit. Avec ces logiciels, fini les mots de passe oubliées ou trop peu sécuritaires.

  1. Contre les pirates tes données bancaires tu protégeras !

Avant d’acheter en ligne, il est essentiel de faire preuve de prudence. En effet, lorsque vous souhaitez commander sur un site Web, renseignez-vous sur la réputation du site et privilégiez les achats sur les sites reconnus : en cas de problème, il est plus facile de contacter leur service client et d’obtenir un remboursement si nécessaire. Pensez également à consultez les notes ou avis des consommateurs, leurs bonnes ou mauvaises expériences peuvent vous aiguiller.

Au moment du paiement, entrez uniquement vos coordonnées bancaires dans un formulaire qui comprend une sécurisation HTTPS (un petit cadenas, généralement de couleur verte, est visible dans la barre d’adresse de votre navigateur). De même, certains sites marchands vous incitent à enregistrer vos coordonnées bancaires sur leur site pour une future commande : certains sites n’étant pas conçus pour garantir une sécurité optimale des données bancaires, privilégiez la saisie manuelle de ces coordonnées sensibles.

  1. Aux mises à jour régulières de tes logiciels tu procéderas !

Les pirates sont constamment à la recherche de vulnérabilités dans les logiciels afin d’exploiter ces dernières à des fins malintentionnées. Certaines failles dans les logiciels peuvent faire l’objet d’une cyberattaque et compromettre vos données. Pour parer à ces risques, les développeurs et éditeurs de logiciels s’efforcent de développer des correctifs et des mises à jour pour corriger ces vulnérabilités. Ainsi, il est essentiel d’effectuer le plus rapidement possible les mises à jour recommandées dès leur publication.

  1. Les réseaux WiFi publics ou non sécurisés jamais tu n’utiliseras !

Se connecter à un réseau WiFi non sécurisé, comme dans des lieux public, dans un café ou un aéroport peut mettre en danger la sécurité de vos données, notamment lors d’opérations sensibles comme un paiement en ligne. En effet, sans procédure de chiffrement, les pirates informatiques peuvent facilement intercepter vos données sensibles et les utiliser à votre insu. En somme, soyez prudents et évitez les connexions WiFi non-sécurisées dans les lieux publics.