Le domaine de la santé n’échappe pas aux technologies. La dernière nouveauté est un capteur de glycémie qui est installé sur le bras et celui-ci donne le taux de glycémie en une seconde via son iPhone, et ce, sans piqûre!

Avouons-le tout de suite, l’auteur de cet article est diabétique. Depuis 2012, ce sont quatre prises de glycémies par jour. Si on calcule rapidement, en sept ans, cela a donné plus de 10 000 piqûres sur le bout des doigts, rien de moins. Oui, il faut une rigueur et un quotidien bien contrôlé quasi au quart de tour.

Voici quelques semaines, on m’a proposé d’installer un système de surveillance de ma glycémie grâce à un capteur coller sur le bras. Avec ce système qui a juste besoin d’un iPhone (l’application fonctionne uniquement sur iOS et le logiciel sur Windows et Mac), il permet de recueillir en 1 seconde le résultat en passant le cellulaire au-dessus du capteur.

Innovation

Cette innovation de Système Flash Glucose Monitoring est de l’autosurveillance pour les diabétiques de type 2 qui donnent un rapport AGP (Ambulatory Glucose Profile) soit une représentation à la fois graphique et statistique des données prises lors des relevés de glycémie. L’autre innovation réside dans le fait que lors de la prise du résultat, le logiciel prévoit l’évolution du glucose dans le sang d’ici la prochaine heure avec des flèches pointant vers le haut ou vers le bas.

Plus besoin de bandelettes (bande qui permet de mesurer les concentrations de glucose dans le sang) et fini les piqûres sur le bout des doigts. Chez mon pharmacien, nous sommes actuellement quatre à utiliser ce nouveau système qui améliorer la qualité de vie. Le capteur est installé directement par le patient nécessite d’être changé tous les quinze jours. Pouvant le porter sous les vêtements, ce capteur discret résiste à l’eau (nager, se doucher et faire de l’exercice).

Budget

Disponible en Europe et dans quelques autres pays depuis un certain temps, ce système est prescrit au Canada depuis la fin de l’année 2017. Ce dispositif n’est pas remboursé par la RAMQ, mais par des assurances privées. Pour info : le lecteur coûte 49 $ et un capteur 89 $. Comme le capteur doit être changé aux 14 jours, il faut prévoir 178 $ par mois pour utiliser le système flash de surveillance du glucose. De plus, il faut être diagnostiqué diabétique de type 2 depuis deux ans pour avoir accès à cette innovation.

Mentionnons que les publicités sur les grands réseaux de télévisions depuis les derniers mois, ont permis d’attirer l’attention des diabétiques sur ce nouveau procédé technologique.