Nielsen Holdings, société internationale qui mesure et analyse des données et fournit une vision complète des consommateurs et marchés à travers le monde, souligne que le COVID-19 augmente les ventes en ligne.

Chaque crise apporte une opportunité pour certaines entreprises. Nielsen a réalisé une étude qui porte sur les changements d’habitudes du magasinage auprès des consommateurs. Avec le confinement demandé par les gouvernements, les ventes en ligne et la livraison à domicile ont connu un bond spectaculaire.

Pour Anne Haine, Directrice Générale de Nielsen France, « la fréquentation en semaine s’est développé fortement les lundi et mardi, suite sans doute aux ruptures constatées en magasin le week-end précédent ». 

La hausse a été ainsi proche des +20% le lundi, avant de se stabiliser du mercredi au vendredi à +9%, puis de redescendre à un rythme standard le samedi. Pourtant, le dimanche 8 mars a vu la progression reprendre de plus belle, confirmant que la séquence d’achats de précaution n’était pas terminée.

Tous les circuits ont connu un afflux de consommateurs, venant en magasin ou commandant sur internet pour stocker en nombre produits alimentaires et d’hygiène. Le cybercommerce a néanmoins progressé 4 fois plus vite que les magasins physiques.