Dans une vidéo publiée il y a quelques jours sur la chaîne YouTube Google Webmasters, les équipes de Google ont lancé une nouvelle série de vidéo visant à démystifier l’univers du référencement SEO en nous présentant les principaux facteurs de référencement sur lesquels il faut se concentrer. L’occasion pour nous de revenir sur les principes de base du référencement SEO.

Source:  © YouTube

Le SEO (ou Search Engine Optimization en anglais) correspond à un ensemble de techniques qui permettent de positionner un site web dans les premiers résultats naturels (c’est-à-dire non payants) des moteurs de recherche tels que Google. Bien que pour les plus néophytes d’entre nous, le référencement puisse apparaître comme une science obscure, l’optimisation du référencement (SEO) consiste généralement à n’apporter que quelques modifications à certaines parties de votre site. Individuellement, ces modifications peuvent passer pour minimes, pourtant, combinées à d’autres optimisations, elles peuvent avoir un impact notable sur les performances de votre site dans les résultats de recherche naturels, améliorant de fait la position de votre site dans les recherches Google.

Pour établir une bonne stratégie de référencement, il faut avant tout se mettre à la place de l’internaute, de l’actuel comme du futur visiteur de votre site web. Il faut interpréter l’intention de chaque utilisateur et anticiper leurs comportements et leurs recherches pour que le contenu proposé et les mots-clés de votre site web puisse y répondre.

À retenir : Les internautes ont tendance à cliquer davantage sur les résultats trouvés sur la première page de Google, il est donc essentiel que votre site apparaisse dans les premiers résultats !

 

1. Un référencement naturel commence avant tout par du contenu de qualité

Source:  © YouTube

Comme nous l’explique Martin Splitt, analyste des tendances pour Google, dans la vidéo, le contenu de votre site web est essentiel : c’est le facteur auquel il faut apporter une attention toute particulière. Selon lui, « vous devez proposer un contenu qui répond à un objectif pour l’utilisateur. Quelque chose que l’utilisateur veut ou a besoin ! »

Dans les faits, il faut donc créer du contenu clair et précis, en mobilisant les mots-clés que les utilisateurs emploient pour effectuer leurs recherches. L’optimisation du référencement de votre site nécessite l’utilisation de termes spécifiques, appelés mots-clés, permettant à la fois de qualifier précisément qui vous êtes et ce que vous proposez, mais aussi aux utilisateurs de vous trouver.

Dans la vidéo, Martin Splitt prend l’exemple d’un internaute à la recherche d’une crème glacée. Ce dernier va donc taper dans la barre de recherche Google « Où trouver de la crème glacée ?»  ou poser cette question à son assistant vocal et non pas «le nom de votre produit ou de votre marque, qu’il ne connait pas forcément ».

C’est en ce sens qu’une recherche de mots-clés vous permettra de comprendre les attentes et les besoins de vos visiteurs potentiels. Il faut lister l’ensemble des requêtes Google que les internautes pourraient faire afin de tomber sur votre site web ainsi que les requêtes sur lesquelles vous voulez vous positionnez. En analysant ces données (et notamment leur volume de trafic), vous pourrez choisir en conséquence les mots-clés les plus pertinents pour votre site.

À retenir : Il est inutile de se positionner sur des mots-clés beaucoup trop concurrentiels, trop vagues ou ne faisant pas précisément référence aux produits et services que vous offrez.

 

2. Soigner ses méta-descriptions pour aider Google à bien référencer son site

Source:  © YouTube

Dans la vidéo, Martin Splitt nous délivre un autre conseil : « La deuxième chose la plus importante est de vous assurer que vous avez des balises méta qui décrivent votre contenu et que le titre de la page est spécifique à la page en cours, il est donc inutile d’attribuer le même titre à toutes les pages. Le même titre partout est mauvais ! »

En effet, les méta-descriptions permettent de personnaliser le texte qui décrit un résultat dans les pages de recherche. Une méta-description accrocheuse et optimisée, c’est-à-dire qui contient un certain nombre de mots-clés recherchés par les internautes et en lien avec le contenu spécifique de votre site, aura un impact direct sur la qualité de votre référencement sur Google.

À retenir : Une bonne méta-description doit être capable de résumer avec précision le contenu de la page dans un nombre très limités de caractères. Elle doit être accrocheuse et inclure toutes les informations pertinentes pour que les internautes sachent rapidement si la page pourra leur être utile. Elle permet aussi de les inciter à cliquer sur votre site et non celui d’un concurrent.

 

3. Optimisez les performances de votre site pour améliorer son référencement.

Source:  © YouTube

La vitesse de chargement d’une page est l’un des critères les plus importants pour votre référencement, comme nous le rappelle Martin Splitt : « Nous voulons nous assurer que les personnes qui cliquent sur votre page obtiennent le contenu rapidement. C’est l’un des nombreux signaux que nous examinons ». En effet, lorsqu’une page met un temps anormalement long à se charger, l’immense majorité des internautes perd patience et quitte la sans même avoir accédé à l’information souhaitée.

L’outil Google PageSpeed Insights permet de tester rapidement et gratuitement la rapidité de votre site, aussi bien en version mobile que desktop. Après analyse, l’outil délivre ensuite des conseils pour optimiser les éléments qui poseraient problème. La lenteur de votre site peut provenir d’un problème de programmation mais généralement le contenu du site en lui-même ralentit la vitesse de chargement, notamment les images. N’hésitez pas à réduire leur taille pour ne pas pénaliser la vitesse de chargement de votre article ou bien utiliser un outil de compression d’image en ligne.

À retenir : Parce que chaque seconde de chargement compte, vous devez optimiser au maximum la vitesse de chargement de votre site pour améliorer l’expérience de vos utilisateurs et votre référencement. Pour cela, utilisez les nombreux outils disponibles en ligne pour évaluer et résoudre ces problèmes et pensez à adapter vos contenus (notamment les images) et l’intégralité de votre site en général pour tous les supports, notamment mobile. Parce que si votre site web n’est pas compatible par défaut avec l’affichage sur mobile, il sera particulièrement difficile de le référencer dans les premiers résultats sur Google.

Un grand merci à notre collaboratrice Valérie Lapointe pour sa précieuse aide dans la rédaction de cet article.