Il y a quelques semaines, j’ai essayé de tordre le cou à une affirmation qui se propage encore dans la population, soit celle que le fait d’acheter en ligne n’est nullement local.

Cette sortie sur ma page Facebook m’a valu de nombreux messages en privé et en public qui approuvait mes propos. Chaque message avait un point dénominateur commun : l’achat local en ligne existe et les commerçants y trouvent leurs comptes.

Soyons honnête, tous ne sont pas au même niveau et au même rayonnement de certaines entreprises qui misent sur une image de marque et un contenu de marque spécifique réussissent pour se démarquer, car l’important n’est pas de vendre en ligne, mais comment se différencier des autres boutiques en ligne.

Milléniaux

Les millénaux arrivent avec une vision des achats différents et c’est aux entreprises de s’adapter à eux et elles doivent être présentes là où le consommateur est présent… sur le Net ! Le but d’une entreprise est de créer une richesse collective afin de procéder à des investissements, des agrandissements, engager du personnel et j’en passe. Ne voyons pas Internet comme un « diable » qui fermera les commerces. Regardons cela comme une opportunité d’atteindre de nouveaux marchés et développer une nouvelle clientèle.

La vente en ligne ne se résume pas à eBay et Amazon, mais des commerces locaux où il est possible d’acheter facilement des produits qui sont adaptés à notre rythme de vie souvent sans repos.

Autre fait important et malheureusement souvent oublié, l’achat en ligne aide considérablement la vie des personnes à mobilités réduites. Les déplacements en magasin qui sont souvent attribuables aux mauvaises conditions climatiques permettent à ces personnes de magasiner confortablement sans risque de blessures.

Nous sommes en 2019, plus en 1919! Fini le téléphone à cadran, c’est l’époque du cellulaire avec l’achat en ligne en deux clics. Des entreprises investissent pour atteindre et conquérir de nouveaux marchés, soyons fiers d’eux.

Multicanaux

Les nouveaux modèles d’affaires des entreprises passent par les réseaux sociaux. Ils utilisent les multicanaux de diffusion (Facebook, Instagram, Twitter, Snapchat, …) pour afficher leurs présences et vendre leurs produits.

Comme le mentionnait Jean-Philippe Boily sur ma page Facebook : « En plus de pouvoir vendre localement, ils peuvent (les entreprises) injecter de l’argent en région en vendant à l’extérieur de la région ou même du pays. Cela permet de créer des emplois dans des domaines n’ayant pas assez de marchés locaux en ajoutant la vente en ligne. Ce n’est pas le démon ».

Payeurs de taxes

L’autre affirmation souvent entendue aussi était que les entreprises ne payeraient pas de taxes. C’est à moitié vrai, je m’explique. Si nous prenons les grands géants (Amazon, eBay, …), c’est officiel qu’ils ne payent pas de taxes vu qu’ils n’ont pas de magasin physique. Cependant, si nous regardons les entreprises réputées qui ont pignon sur rue et qui vendent en ligne, oui ils sont des payeurs de taxes et font tourner l’économie locale. Comme quoi, l’achat local existe bel et bien sur Internet.

Et vous, quels sont vos commerces locaux où vous achetez en ligne ?